Séminaires

DSCF6939sem2

  • Les usages ordinaires des images

L’histoire de l’art comme les visual studies privilégient une approche autonomiste des images, bien loin de leurs usages réels. Seule la prise en compte de la globalité des dispositifs, des circulations intermédiales et de l’interaction avec la réception permet de comprendre les particularités et les forces des ressources visuelles. On étudiera en particulier cette année la question de la présentation de soi et des formes nouvelles de la réflexivité, ainsi que les manifestations de réappropriation des modèles et des effets de norme. Dans une société plus que jamais orientée par l’accès à la visibilité, l’investissement du territoire visuel apparaît comme un terrain de luttes symboliques, porteur d’enjeux sociaux et politiques.

Séminaire de recherche ouvert aux doctorants et masterants, 1er et 3e jeudis du mois de 18 h à 20 h (INHA, salle Walter-Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris), du 5 novembre 2015 au 19 mai 2016.

  • 05/11 – Seul sur Mars, une fiction pour y croire
  • 19/11 – Le 13 novembre, une iconisation manquée
  • 03/12 – Seul sur Mars, une fiction pour y croire (2)
  • 17/12 – La narration par l’émotion
  • 21/01 – Jessica Jones, le genre de la force
  • 04/02 – Nathalie Sebayashi: Les albums factices. L’appropriation par montage
  • 18/02 – L’aura, forme narrative
  • 03/03 – Du sourire, ou le caprice de la norme
  • 17/03 – Marie-Eve Bouillon: Du haut de la Tour Eiffel en 1889. Stratégies économiques et construction culturelle d’une imagerie-souvenir
  • 07/04 – La photographie saisie par la théorie
  • 21/04 – Forrest Gump, technologie de la citation et effet de réel
  • 19/05 – Raphaële Bertho, Véronique Figini: Paysages, pouvoirs et politiques

 

  • Initiation à l’étude de la culture visuelle

Destiné à former les chercheurs en sciences sociales aux approches de l’image, à travers l’examen de ses usages ordinaires (photographie, cinéma, télévision, médias, internet), ce cours propose une introduction aux problèmes historiques, théoriques et méthodologiques de l’analyse des formes visuelles de la période contemporaine. On étudiera notamment la position seconde des images au sein des circulations culturelles, ainsi que la construction de leur signification et de leur interprétation. La théorie des imageries narratives sera utilisée pour approcher les grands ensembles iconographiques. On analysera également la nature des discours critiques sur l’image.

Séminaire de recherche ouvert aux doctorants et masterants, 2e et 4e jeudis du mois de 18 h à 20 h (INHA, salle Walter-Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris), du 12 novembre 2015 au 26 mai 2016.

  • 12/11 – Une image vaut-elle vraiment 1000 mots ?
  • 26/11 – L’image injonctive, l’exception ou la règle ?
  • 10/12 – L’album de famille, prototype de la présentation de soi numérique (séance commune Paris 10)
  • 14/01 – Image et interprétation. Le travail du spectateur
  • 28/01 – Fiction, narration, image
  • 11/02 – Ceci n’est pas un récit
  • 25/02 – Les imageries narratives
  • 10/03 – Les imageries narratives (2). Fiction, narration, stéréotypie
  • 24/03 – Fan des Beatles, le cri de la réception
  • 14/04 – Qu’est-ce qu’un récit visuel? (1) Figures du corps expressif
  • 28/04 – Qu’est-ce qu’un récit visuel? (2) L’image sociale
  • 26/05 – Séance de conclusion

 

Comptes rendus des séminaires 2015-2016.

Validations: les séminaires font l’objet d’une validation annuelle, devoir écrit à remettre de 5/6 pages (voir les sujets 2016).